Chère Clara…
| |

Chère Clara…

Depuis toutes ces années, j’ai l’impression de t’avoir enfin rencontrée. Il m’aura fallu ces trois ouvrages pour avoir ce sentiment d’apaisement, celui d’avoir rempli ma « mission » d’arrière-petite fille : t’avoir rendu hommage. Tu me sembles si familière maintenant. Toi et François, mon grand-oncle, disparu si jeune. Il avait l’âge de Léo. Et Léo lui ressemble….

Lundi 3 juin… à Pennedepie
|

Lundi 3 juin… à Pennedepie

Quand on m’a contactée il y a quelques semaines pour envisager une journée consacrée à Clara, j’ai bien sûr accepté. Aujourd’hui, je découvre cette affiche et l’émotion est intense. Merci à Agathe Letellier pour cette invitation, et à toute l’équipe du manoir d’Apreval. Un banc du souvenir en hommage à Clara… Sa mémoire va perdurer….

Vos retours de lecture, pourquoi sont-ils si importants ?
|

Vos retours de lecture, pourquoi sont-ils si importants ?

S’il est vrai que l’écriture d’un livre est un travail « solitaire », il ne faut pas oublier que c’est vous lecteurs, lectrices, qui donnez vie à nos personnages. Que seraient nos livres sans votre regard ? Que seraient nos personnages si vous n’étiez pas là ? Comment vivraient ils sans votre imagination, votre sensibilité, votre vécu…

Peter Gordon, à Douvres la Délivrande. L’harmonica le trombone et le parapluie, extrait.

Peter Gordon, à Douvres la Délivrande. L’harmonica le trombone et le parapluie, extrait.

Il avait découvert la petite ville de Douvres la Délivrande, sur la Côte de nacre. À cette époque, il recherchait la sépulture d’un copain d’enfance avec lequel il avait grandi à l’orphelinat et qu’il avait perdu au début de la guerre. Il avait fini par apprendre que ce dernier était tombé dans cette petite ville…